Hydrogène : une filière de l’électrolyse en construction

Publié le par Sortir du Nucléaire 41

Techniques de l'ingénieur :

La clé du développement de l’hydrogène, c’est l’électrolyse. Ce procédé reste celui qui peut le plus facilement produire de l’hydrogène bas carbone à partir d’énergies renouvelables, ou de nucléaire.

Les acteurs de la filière, réunis au sein de France Hydrogène (ex-Aphypac), sont désormais près de 200 à partager cet objectif, contre 120 en 2019. Et le lobby français de l’hydrogène a atteint son objectif à l’aune du plan de relance, puisque le plan hydrogène du gouvernement présenté le 8 septembre dernier est doté de quelque 7 milliards. La suite ICI.

Publié dans Alternatives

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article