Les pro nucléaire s'activent : le comité central d'entreprise d'EDF

Publié le par Sortir du Nucléaire 41

Le rapport réalisé par Institut Energie et Développement, c'est ICI

 

Un extrait à propos de Négawatt :

...

2.2.3. Scénario NégaWatt : sortie du nucléaire
Pour sortir du nucléaire, le scénario NégaWatt envisage un arrêt immédiat du chantier EPR et la fermeture échelonnée des tranches nucléaires conduisant à un arrêt total du nucléaire en 2033. Les énergies renouvelables (éolien, photovoltaïque, biomasse...) se substituent progressivement à la production électro-nucléaire et au charbon qui est aussi arrêtée. Mais comme il faut bien tenir compte du caractère intermittent de l’éolien et du photovoltaïque, le scénario NégaWatt fait appel à des CCG en attente de l’émergence hypothétique de la méthanation qui est présentée comme la solution pour stocker de l’énergie électrique.
Ce système électrique, reposant sur une utilisation massive de l’éolien et du solaire qui fournissent une énergie intermittente, ne peut assurer la satisfaction des besoins à tout moment, même dans l’hypothèse où ces besoins sont fortement réduits. La forte décroissance de la consommation électrique est à l’image de la décroissance globale de l’économie défendue par ce modèle.
Ce scénario n’est qu’une approche en énergie et ne tient aucun compte de la modulation en puissance des besoins du système électrique, il ne peut être rééquilibré pour être comparé aux scénarios précédents.

...

Publié dans EDF

Commenter cet article

Laurent 02/06/2012 00:53

La réponse se trouve ici :

http://energeia.voila.net/electri/allemagne_nucle_renouv.htm

En onze ans, depuis le début de la sortie du nucléaire en Allemagne, la production d'électricité nucléaire a chuté de 170 à 108 térawatts-heures (milliards de kWh), celle du charbon noir et brun de
291 à 268 TWh.

Pendant ce temps, l'électricité renouvelable est passée de 38 à 122 TWh.

Tout cela est faisable dans d'autres pays nucléaires.