La réalité dépasse la fiction

Publié le par Sortir du Nucléaire 41

Réaction du facteur du Réseau sur la liste [rezo-actu] aux articles ci-dessous : Les enfants ne seraient pas victimes des radiations MAIS de la "peur des radiations" ou pire encore "d'éventuelles radiations" ce qui signifie qu'il pourrait ne pas y en avoir ! Nous faisons sans doute un cauchemar puisqu'il est bien connu que ces manipulations massives n'existent que dans les dictatures.

http://www.lemonde.fr/japon/article/2012/12/25/a-fukushima-davantage-d-enfants-obeses-depuis-l-accidentnucleaire_1810271_1492975.html

"Les enfants de Fukushima prennent du poids car les activités de plein air ont été réduites dans la région par crainte des radiations"
http://www.elle.fr/Societe/News/Les-enfants-de-Fukushima-en-proie-a-l-obesite-2278166
"C’est en effet la région la plus touchée par la catastrophe qui enregistre les taux les plus élevés d'enfants obèses. En cause : les restrictions de sortie et d’activités en plein air par peur des radiations."
http://sante.lefigaro.fr/ actualite/2012/12/26/19631-fukushima-enfants-enfermes-grossissent
"limitant les activités de plein air par précaution face à d'éventuelles radiations, a précisé l'agence Kyodo"
http://www.bfmtv.com/ international/japon-face-a-peur-radiations-enfants-fukushima-grossissent-411804.html
"Japon : face à la peur des radiations, les enfants de Fukushima grossissent"
http://www.carevox.fr/enfants- ados/article/fukushima-les-enfants-prennent-du
"De plus, les activités de plein air ont été limitées dans certaines zones après l'accident de la centrale nucléaire. Par précaution face à d'éventuelles radiations"
http://www.francetvinfo.fr/ japon-confines-les-enfants-de-fukushima-grossissent_193311.html
"A Fukushima en juin 2011, 449 établissements (soit 56% des écoles publiques) limitaient les activités de plein air par précaution face à d'éventuelles radiations, selon l'agence de presse Kyodo"
http://www.leparisien.fr/ international/fukushima-les-enfants-grossissent-a-cause-de-la-crainte-des-radiations-25-12-2012-2433843.php
Un rapport du ministère de l'Education japonais rendu public mardi met au jour une nouvelle conséquence indirecte de la catastrophe nucléaire survenue l'an dernier à Fukushima. Les enfants de la région tendent à prendre du poids, et ce car les activités de plein air y ont été réduites par crainte des radiations indique le document.

Publié dans Ils ont dit

Commenter cet article