« Fukushima estompé dans les mémoires, EDF continue à ergoter »

Publié le par Sortir du Nucléaire 41

Un article intéressant dans Sciences et Avenir, ICI.

Extrait :

...

Vous redoutez des accidents graves ?

Oui, en vieillissant une installation devient dangereuse, même avec des gens expérimentés. Non seulement la France n’est pas l’abri de séismes ou d’inondations, mais les matériaux des centrales sont vétustes, les problèmes de conception réels. Pire, nous ne mettons pas réellement les moyens humains nécessaires pour assurer la maintenance, les inspections des matériels. Songez qu’EDF délègue 80% sur site à des intérimaires. A partir du moment où on a un opérateur qui est trop sûr de lui, on risque l’accident. Les personnes qui sont de l’intérieur finissent même par croire à leur discours, celui selon lequel un accident ne pourra jamais arriver. Et l’attention se relâche.

...

 

L'interview : Monique Sené, l’une des fondatrices du Groupement de scientifiques pour l’information sur l’énergie nucléaire (GSIEN)

Le livre : Les dossiers noirs du nucléaire, Monique Sené, Raymond Sené et Dominique Leglu, directrice de la rédaction de Sciences et Avenir, Presse de la Cité, en librairie le 11 novembre.

Commenter cet article