Centrale de Fukushima: Futaba retire les pancartes pronucléaires

Publié le par Sortir du Nucléaire 41


La ville japonaise de Futaba, qui héberge une partie de la centrale de Fukushima, a décidé, quatre ans après l'accident, de retirer les vieilles pancartes qui vantent encore "l'avenir radieux" promis par l'énergie nucléaire. Environ 90'000 personnes ne peuvent toujours pas rentrer chez elles.

Cette mesure fait partie des projets prévus dans le cadre du budget présenté à l'assemblée municipale de cette agglomération totalement désertée. Il en coûtera quelque 4,1 millions de yens (33'300 francs) pour enlever deux imposantes enseignes construites en 1988 et 1991, a indiqué mardi un fonctionnaire.

Installée à la porte de la ville, la première dit "l'énergie nucléaire, l'énergie d'un avenir radieux", et une autre près de la mairie: "l'énergie nucléaire, pour le développement de notre patrie, pour un futur prospère".

Commenter cet article