Avaray - Lestiou : l'Assemblée Nationale s'en mèle

Publié le par Sortir du Nucléaire 41


Denis Baupin, Vice Président de l'Assemblee Nationale a déposé la question écrite suivante à la Ministre de l'Ecologie.

M. Denis Baupin souhaite appeler l’attention de Mme la ministre de l’écologie, du développement durable et de l’énergie sur le projet de construction d’une école à proximité immédiate de la centrale nucléaire de Saint-Laurent des Eaux, par les communes d’Avaray et de Lestiou (Loir-et-Cher).


 Une circulaire du ministre de l’écologie,
de l’énergie, du développement durable et de la mer, en date du 17 février 2010  recommande à l'ASN régionale d'établir un périmètre sensible où sont vivement déconseillées les constructions sensibles et autres Etablissements Recevant du Public, il est ici fixé à 2km de rayon. Le projet actuellement à l’étude par ces deux communes se situe dans ce périmètre.
Aussi parait-il inenvisageable que cette construction puisse être agréée par les services de l’Etat. Denis Baupin souhaite donc obtenir confirmation de l'opposition de l'Etat à la réalisation d'un tel projet, au regard des risques qu’il fait courir aux enfants qui y seraient scolarisés, tels que définis par la circulaire du 17 février 2010.

 

Communiqué de presse


L'association Sortir du nucléaire 41 s'inquiète du projet de construction d'un groupe scolaire Avaray-Lestiou dans la proximité immédiate de la centrale nucléaire de Saint Laurent des Eaux, à une distance inférieure à 2km, en contradiction avec les textes législatifs.


Elle s'étonne qu'un débat démocratique a ce sujet ne puisse avoir lieu au sein du conseil municipal de Lestiou, et qu'il soit préféré traiter par l'intimidation et les menaces la représentante d'un point de vue différent.


Elle demande que la réglementation soit respectée, notamment la circulaire Borloo (17 février 2010).
 
Pour le groupe Sortir du Nucléaire 41
La présidente Nicole Combredet

 

Lettre au Préfet


Monsieur le Préfet,
 
Par le présent courrier, nous attirons votre attention sur le projet de groupe scolaire d’Avaray-Lestiou qui serait dans le périmètre rapproché de la centrale nucléaire de Saint Laurent des Eaux, à l’intérieur d’un espace de 2km de rayon. Ceci le met en contradiction avec la circulaire Borloo (17 février 2010) et le porter à connaissance qui en découle, établi sur la base des informations fournies par la division d’Orléans de l’Autorité de Sûreté Nucléaire.


Nous vous informons que nous sommes opposés à ce projet, au vu des risques potentiels encourus, mais aussi au nom du respect des textes réglementaires.
 
Nous vous remercions de nous tenir informés de votre décision quand elle sera prise.
Nous vous prions de croire, Monsieur le Préfet, en l’expression de nos salutations distinguées.

Nicole COMBREDET
Présidente de Sortir du Nucléaire 41
Membre de la CLI

Publié dans Saint-Laurent des Eaux

Commenter cet article