Un virus nord-coréen infiltre une centrale nucléaire indienne

Publié le par Sortir du Nucléaire 41

L'EnerGeek :

Ce mardi 30 octobre 2019, la centrale nucléaire Kudankulam, en Inde, a été attaquée par un malware piloté par Lazarus, un groupe de hackers travaillant pour la Corée du Nord. Si le virus, Dtrack, est destiné uniquement à récupérer des informations et s’il a été identifié très vite, cette nouvelle intrusion prouve l’importance de la cybersécurité pour les équipements énergétiques. La suite ICI.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article