Réacteur Astrid : l’effondrement brutal d’un mythe

Publié le par Sortir du Nucléaire 41

Alternatives Économiques : Benjamin Dessus

L’abandon du projet de réacteur Astrid repose la question de l’intérêt du recyclage des déchets radioactifs. Une nouvelle bombe pour l’industrie nucléaire française.

Au milieu des graves ennuis techniques et financiers que rencontre la filière nucléaire française depuis quelques années (retard récurrent de l’EPR de Flamanville, non-conformité de ses soudures et de celles de sept réacteurs du parc actuel, etc.), l’annonce de l’abandon du projet « Astrid », prototype de la future génération IV de réacteurs à neutrons rapides (RNR)1 est passée relativement inaperçue avec la complicité active d’EDF.

la suite ICI.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article