L'équipe de France du nucléaire dévoile son petit réacteur modulaire

Publié le par Sortir du Nucléaire 41

Techniques de l'Ingénieur  : 

Le Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA), EDF, Naval Group et TechnicAtome, ont dévoilé mardi 17 septembre, Nuward, le projet de petit réacteur modulaire français (Small Modular Reactor ou SMR), en marge d’une conférence de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA), à Vienne.

La technologie retenue est fondée sur celle des réacteurs à eau pressurisée (REP) qui équipent le parc actuel français. L’objectif des SMR (ce sont les initiales anglaises qui sont les plus utilisées) est de répondre aux besoins croissants en électricité décarbonée, dans le monde entier. C’est pourquoi ce REP devrait avoir une puissance comprise entre 300 et 400 MW, afin de pouvoir être intégré dans n’importe quel taille de réseau électrique, indique un communiqué de presse des quatre entités le 17 septembre. Loïc Rocard, PDG de TechnicAtome, et pilote de ce consortium français, a rappelé à Vienne que la solution développée reposera sur des REP de 340 MW, composés de deux réacteurs de 170 MW chacun, fonctionnant à l’image des réacteurs actuels du parc d’EDF (par deux), rapporte la Société française d’énergie nucléaire (SFEN).

La suite ICI.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article