Mayak : 60 ans après la catastrophe, Rosatom continue de faire souffrir

Publié le par Sortir du Nucléaire 41

Greenpeace :

Greenpeace a retrouvé des niveaux élevés de strontium dans l’eau entourant le complexe nucléaire de Mayak, appartenant à l’entreprise publique russe Rosatom. A l’occasion du 60e anniversaire de l’accident nucléaire qui a eu lieu sur ce complexe, nous publions un rapport pour rappeler que la catastrophe est toujours à l’œuvre et exprimons notre solidarité avec les victimes.

La suite ICI.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article