EDF veut repousser le démantèlement de la centrale de Saint Laurent des Eaux à 2100

Publié le par Sortir du Nucléaire 41

France bleu 11/7/16

EDF envisage de fortement retarder le démantèlement de ses anciens réacteurs. A Saint Laurent des Eaux, ça veut dire que le chantier sur les réacteurs graphite-gaz, à l'arrêt depuis 25 ans, serait prolongé de 70 ans.

Ce sont des réacteurs à la technologie obsolète : la filière uranium graphite-gaz. Les centrales actuelles comptent toutes des réacteurs à eau pressurisé qui ont remplacé les réacteurs de première génération, dont ceux de Saint Laurent des Eaux. A1 et A2, c'est leur nom, ont été construits dans les années 60 et ont fermé, respectivement, en avril 1990 et mai 1992.

La suite ICI.

Commenter cet article