Fukushima : à votre bon coeur

Publié le par Sortir du Nucléaire 41

Libération (17/06/16)

L’expression était taboue, mais peu à peu la vérité fait surface. Dans les premiers jours de la catastrophe à la centrale nucléaire de Fukushima-daiichi en mars 2011 au Japon, le PDG de la compagnie électrique Tepco a fait passer la consigne à ses employés de ne pas utiliser l’expression «fusion du cœur du réacteur» pour décrire la situation sur le site ravagé par le séisme, le tsunami et les explosions en série. Cette dernière information, qui lève un peu plus le voile sur les jours cruciaux qui ont suivi le 11 mars 2011, éclaire à nouveau le passif documenté d’omissions, de falsifications et de graves violations des règles de sécurité commises par la compagnie depuis les années 70.

La suite ICI

Commenter cet article